EUPHORIA – SAISON 1 EPISODE 10

EUPHORIA – SAISON 1 EPISODE 10

MUSIQUE : EXIT LEVEL de Joseph Randolph
Réalisation SAM LEVINGSON

 

JULES
Je crois que je veux arrêter mes hormones.

LA PSY
D’accord. Cela vous perturbe à ce point votre transition ?

JULES
Non.

LA PSY
Alors quel est le problème ?

JULES
Je ne sais pas, en ce moment je pense beaucoup à la prochaine étape.

LA PSY
Dans quel sens ?

JULES
Et bien, je me suis rendue compte d’un truc vachement intéressant. Avant de prendre la fuite j’avais pris un peu de temps pour aller rendre visite à des amis. Et pour tout vous dire on a eu exactement la même conversation.
J’ai la forte impression d’avoir basé ma personne, je veux dire ma féminité, entièrement sur les hommes. Alors que si je suis vraiment honnête avec moi, les hommes ne m’intéressent plus. Philosophiquement parlant je veux dire.
Vous avez vu ce qui les intéressent dans la vie ? Ce qui les fait rêver, c’est si inintéressant, si simple, y’a aucune créativité dans ce qu’ils veulent. Quand je me regarde, je me demande sérieusement comment j’ai pu passer ma vie entière à me faire chier à construire tout ça. Je veux dire, mon corps, ma personnalité, mon âme, sont l’image que je me fais du désir des hommes. Ça me met très mal à l’aise, j’ai l’impression d’être une imposture.

LA PSY
Il y a beaucoup de choses dans ce que vous venez de dire, mais moi ce que j’ai surtout remarqué c’est que vous êtes très dure avec vous-même.
Chacun doit faire son autocritique mais vous, vous y aller un peu fort.

JULES
Oui mais je crois que c’est nécessaire.

LA PSY
Vous en êtes sûre ?

JULES
Je ne sais pas, je l’espère en tout cas sinon ça voudrait dire que je suis complètement folle.

LA PSY
Vous n’êtes pas folle Jules, vous êtes simplement plus dure avec vous-même que vous ne devriez.
Il faut que vous en preniez conscience.

JULES
Oui mais pourtant tout ce que je viens de dire est vrai et si je ne pouvais pas faire mon autocritique je serais perdue.

LA PSY
Ou libre.
Deux sentiments qui peuvent faire peur. L’un comme l’autre.
Est-ce que vous croyiez, que votre existence physiquement et émotionnellement parlant est aussi réactive que ça ?

JULES
Je ne comprends pas.

LA PSY
Peut-être que ce n’est pas la vraie Jules que j’ai en face de moi ? Peut-être que c’est un avatar qu’elle a créé en réaction à ce monde.

JULES
Non, c’est moi là mais à l’extérieur il y a des millions de couches d’autres personnalités que j’ai choppé à d’autres gens et dans lesquelles je me suis glissée et j’ai fait ça toute ma vie. Quand on y pense c’est terrifiant.
J’avais cette conversation avec mon amie et on parlait de ma féminité et je lui disais que j’avais passé toute ma vie à essayer de conquérir coûte que coûte la féminité. Et que quelque part, en court de chemin, c’est la féminité qui m’avait conquise finalement.
La plupart des filles quand on les rencontre pour la première fois et ça c’est automatique, elles vous analysent et puis elles se comparent à vous et elles cherchent à savoir où vous vous situez exactement dans leur hiérarchie et elles vous traitent en conséquence.

LA PSY
De quelle hiérarchie vous parlez ?

JULES
Ce que je veux dire c’est qu’elles jugent si vous êtes plus ou moins proche de ce qu’elles veulent toutes devenir collectivement. Leur idée de la fille idéale. Vous savez même si elles sont passées maître dans l’art de la dissimulation, de le cacher derrière leurs beaux sourires, avec leurs façons de vous donner raison et leurs discussions légères. On les choppe souvent en plein flag. Quand leurs yeux balayent le moindre recoin de votre visage ou quand elles scannent de haut en bas rapidement votre corps. Quand elles regardent si vos fringues moulent bien votre poitrine, quand elles essaient de voir les étiquettes de vos fringues pour savoir où vous faites votre shopping, quand elles regardent vos mains pour voir si y’a des putains de cuticules et si votre vernis à ongles n’est pas écaillé. Non sérieux ça fout les jetons.

LA PSY
En gros elles veulent trouver des défauts ?

JULES
Oui c’est ce qu’elles veulent la plupart.

LA PSY
Mais pas Rue.
Quelle est la première chose qui vous vient à l’esprit ?

JULES
Aucune fille ne m’avait regardé comme Rue l’avait fait.
En fait j’ai l’impression que Rue a été la première fille qui ne s’est pas contentée de me regarder.
Elle a été beaucoup plus loin, elle a vu en moi. Oui bon ça fait super cliché, super ringard de dire ça quand je m’écoute.
Quand je dis en moi je veux dire le moi dont je parlais tout à l’heure vous vous souvenez, le moi qui est caché en dessous des millions de couches qui viennent des autres gens mais pas de moi.
Elle me voyait comme une mère vous voit. Je parle de la façon dont une mère vous voit avant que vous deveniez quoique ce soit. Elle vous aime pour ce que vous êtes et tout ce que vous avez à faire c’est d’être là, d’exister.

LA PSY
C’est comme ca que votre mère vous voyez ?

JULES
Pour moi être trans, c’est spirituel. Ce n’est pas religieux, c’est pas un truc qu’on fait pour une congrégation. C’est un truc que je fais pour moi, ça m’appartient. Je n’ai jamais envie de rester immobile. Je veux être pleine de vie. Ça a toujours été ma motivation principale. Vivre à fond. Le seul problème c’est que j’ai peut-être perdue Rue en chemin.

_______

JULES
J’ai le sentiment que la vraie vie n’est qu’une énorme déception. Je ne sais pas, c’est plus facile de discuter avec les gens sur internet. On peut être plus ouvert, plus honnête et plus vulnérable.
C’est une des relations les plus profondes que j’ai eu et pourtant je ne l’avais jamais rencontré. J’aurai du savoir que j’étais entrain de me piéger toute seule. Peut-être que je le savais. Finalement, c’est peut-être ça qui m’attire réellement. C’est peut-être ça qui m’attire, la déception. Le fait que tout ça n’est pas réel. C’est que du fantasme.
Je tombe amoureuse hyper facilement, c’est vrai ca en est presque gênant.

LA PSY
D’après vous pourquoi ?

JULES
Parce que une fois sur deux mes relations n’existent que dans ma tête.

 

 

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés